Michelin Génie Civil propose des pneus Génie Civil pour tous types d'engins de mines de surface et souterraines, d'engins de carrière et de construction, et d'engins de manutention portuaire et industrielle.

Leader en matière d’innovation

Le gène de l’innovation

Michelin est leader dans son domaine depuis plus de 100 ans grâce à son engagement exceptionnel dans la recherche et le développement. L'innovation, l'une de nos valeurs fondatrices, est au cœur de nos métiers et de nos processus.

Le gène de l’innovation

Sur un marché aussi technologique que le pneu Génie Civil, nous avons fait le choix d’innover rapidement et continuellement sur trois axes de recherche :

  • l’accélération constante du développement de nouvelles gammes;
  • l'amélioration des performances en continu;
  • les percées technologiques conçues en partenariat avec les constructeurs.

Nous bénéficions de la puissance conférée par l’ensemble du groupe Michelin à son service R&D, qui est le plus important du marché : 6000 salariés et 500 millions d'euros par an dédiés à l'innovation

Une histoire jalonnée d’innovations

Bibendum et pneu MICHELIN
  • 1946 : Michelin révolutionne l'industrie du pneu en déposant le brevet du pneu radial.
  • 1959 : Premier pneu radial pour le génie civil.
  • 1977 : Ouverture du premier centre d’essais pour les pneus Génie Civil à Almería en Espagne, toujours unique à ce jour.
  • 1980 : Toute la gamme Génie Civil est désormais composée de pneus radiaux.
  • 1998 : Lancement d’une gamme taille basse pour tombereaux rigides.
  • 2001 : Lancement de la gamme de pneus MICHELIN® XDR™ d’une durée de vie 20 % supérieure à l’ancienne génération.
  • 2002 : Développement d’un pneu série large en 63’’ afin d’équiper les tombereaux rigides géants de plus de 600 t.
  • 2007 : MEMS, la première solution de surveillance électronique des pneus GC introduite sur le marché.
  • 2009 : Technologie C² : redéfinition du design de la carcasse permettant de réduire l’échauffement du pneu et/ou d’augmenter la hauteur de gomme, donc la longévité.
  • 2011 : Lancement du MICHELIN® XDR™2, la nouvelle génération de la gamme MICHELIN® XDR™ avec des performances encore accrues.
  • 2012 : Technologie B² : « tringle plate », système breveté apportant plus de passage de couple sans rotation sur jante pour les pneus de chargeuses, et plus de longévité pour les pneus pour engins de mines souterraines.

Un centre d’essai unique au monde

En 1977, Michelin construit, à Almería, en Espagne, un centre d’essai unique au monde pour pneus Génie Civil, mais également pour pneus agraires, poids lourds, tourisme.

Sur une superficie de 4500 hectares, avec 48 pistes sur plus de 100 km présentant divers revêtements et compositions (terre, pierres, asphalte, gravillons, sable), Michelin teste en permanence (24 h/24, 7 jours/7) ses pneus dans des conditions réelles d’utilisation.
Des tombereaux rigides et articulés, chargeuses, niveleuses et même un camion géant de 600 tonnes poussent les pneus dans les conditions les plus extrêmes pour les tester (comportement, traction, adhérence, résistance aux agressions accidentelles, consommation de carburant…) et vérifier leurs performances.

Le centre technologique comprend également 6 hectares de bâtiments (ateliers de mesure, de contrôle, de décorticage, de montage), dans lesquels 220 employés travaillent :

  • Un groupe technique (conception et analyse d'expérimentations et de méthodes de mesure);
  • Un bureau d’étude (conception et développement du matériel d’essai et des moyens de mesure);
  • Un groupe de mesure et d’analyse.

Coopération avec les constructeurs

Aujourd'hui, les machines les plus répandues dans le monde du génie civil sont équipées de pneus radiaux MICHELIN.
Michelin travaille en étroite collaboration avec les constructeurs pour concevoir le bon pneu adapté à chaque machine et permettant d’optimiser ses performances.

Et déjà, nous travaillons avec nos partenaires aux grandes innovations de demain, pour concevoir les nouveaux pneus qui révolutionneront le marché.


Trouver le bon pneu

Replier